Comment bien entretenir son parquet ?

L’entretien du parquet n’est pas difficile mais nécessite quand même de connaître certaines règles de base. Par exemple, quelle est la finition du parquet: est-il verni, est-il ciré ou huilé? La qualité des finitions et des vernis fait qu’il est désormais aisé d’entretenir correctement et facilement son parquet contre les rayures, l’abrasion et les tâches.

trouver l'entretien adéquat suivant la finition de mon parquet

Grâce à l’entretien du parquet, celui-ci peut facilement avoir une durée de vie plus longue.

Le parquet verni

De nos jours, c’est la finition vernie ou vitrifiée qui est la plus répandue. C’est aujourd’hui 80% des parquets neufs qui sont produits et en fait préalablement vernis en usine.

Quand le vernis commence à perdre son éclat, on conseille de passer un raviveur (polish) afin qu’il reprenne sa transparence et que les rayures disparaissent.  On choisira, pour ce faire, un polish « rénovation de parquets vitrifiés ». Le produit sera dilué à raison d’un demi verre dans cinq litres d’eau.  Cette opération sera réitérée tous les six mois. La raison est qu’un parquet qui est entretenu régulièrement ne doit être vitrifié que tous les 10 ou 20 ans. Il y a donc des avantages certains.

Le parquet teinté

Un parquet peut être mis en teinte. C’est-à-dire qu’il reçoit, avant d’être mis en vente, une couleur qui n’est pas sa couleur d’origine (le chêne subit souvent ce traitement). L’avantage de ce traitement est qu’il permet d’obtenir un parquet dont la couleur est exactement celle que vous souhaitez lui donner .En revanche, les teintes sont à réserver aux parquets dans les lieux de faible circulation.

Le parquet huilé

Une autre possibilité est d’huiler le parquet. C’est une protection en profondeur. L’huile pénètre dans le bois en profondeur et le protège contre les tâches et les salissures.

Cette finition n’est pas filmogène, c’est-à-dire qu’elle ne se limite pas à la surface du bois (ce qui n’est pas le cas avec la cire). Elle est cependant plus chère et, aussi, elle est irréversible, car le bois est marqué en profondeur.

Un autre intérêt des parquets huilés est qu’ils demandent peu d’entretien. Ils doivent tout simplement être dépoussiérés régulièrement avec un balai dont les franges sont humides. Tous les 6 mois à 1 an, il faudra repasser une couche d’huile. Un léger ponçage va permettre d’estomper les tâches et les marques avant de faire une nouvelle application d’huile. Si la salissure est plus importante, il faudra la laver avec du savon noir naturel.

Astuce

Une bonne méthode pour bien entretenir ses parquets consiste à ne pas marcher dessus avec les pieds salles. Pour cela, il faut prévoir des tapis ainsi que des patins de feutre sous les meubles que vous déplacez souvent.

Par rapport aux parquets huilés, les parquets cirés on une patine inimitable. En revanche, ils s’abîment plus vite et deviennent glissants si on abuse de la cire.


D’autres articles:
Bien choisir son parquet ?
Poser son parquet soi-même
La rénovation du revêtement de vos sols

Besoin de professionnel:
Devis parquet
Parqueteur
Fiche métier: Parqueteur